3 erreurs douloureuses qui m’ont fait progresser quand j’ai créé mon activité

“Personne ne peut avoir toujours tort. Cela signifie que tu peux te tromper. “

Ces mots prononcés par mon mentor m’ont mis le cerveau en ébullition.

J’ai donc réfléchi aux choses sur lesquelles j’ai eu tort depuis la création de mon activité.

La liste est bien plus longue que je ne l’aurai pensé !

Je vous en partage 3 pour commencer.

Je suis aussi très curieuse de connaître la vôtre.

𝟏. 𝐏𝐞𝐧𝐬𝐞𝐫 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐞 𝐬𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐞́𝐟𝐢𝐧𝐢𝐬𝐬𝐚𝐢𝐭 𝐥’𝐡𝐨𝐧𝐨𝐫𝐚𝐛𝐢𝐥𝐢𝐭𝐞́ 𝐝’𝐮𝐧 𝐜𝐥𝐢𝐞𝐧𝐭

Quand j’ai commencé, je voulais travailler dans la spiritualité.
Mon amie Anca BURSUMAC a essayé de me mettre en garde.
J’étais aveugle.
J’idéalisais les personnes travaillant dans ce milieu.
J’avais eu de mauvaises expériences avec des startups.
Alors, je voulais me protéger d’une nouvelle déception.
En réalité, j’ai fait les frais de l’ego spirituel.
La quête spirituelle peut engendrer des comportements plus abjects que la quête matérielle !
Et certains acteurs sont beaucoup plus sournois.

👉 Morale de l’histoire = ne jamais juger une personne à son secteur ou à son statut mais à ses actes et sa personnalité.

𝟐. 𝐏𝐞𝐧𝐬𝐞𝐫 𝐪𝐮𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐞́𝐭𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐬𝐮𝐟𝐟𝐢𝐬𝐞𝐧𝐭 𝐚̀ 𝐠𝐞́𝐧𝐞́𝐫𝐞𝐫 𝐝𝐮 𝐂𝐀

Je suis (encore) tombée dans le piège de la bonne élève.
Je pensais que disposer de compétences pointues suffirait.
Notre éducation nous rabâche que ceux qui réussissent sont ceux qui travaillent le mieux.
La vie professionnelle nous enseigne que rien n’est plus faux.
Ceux qui réussissent sont ceux qui :
▪ font le plus de bruit,
▪ savent cultiver des relations humaines
Je suis assez mauvaise quand il s’agit de faire du bruit.
C’est mon côté mélomane.
Heureusement, je peux miser sur les relations.

👉 Morale de l’histoire = ne pas chercher à être la meilleure mais chercher à mieux servir mes clients et ceux avec qui j’échange.

𝟑. 𝐏𝐞𝐧𝐬𝐞𝐫 𝐪𝐮𝐞 𝐜𝐨𝐩𝐢𝐞𝐫 𝐮𝐧 𝐦𝐨𝐝𝐞̀𝐥𝐞 𝐞𝐱𝐢𝐬𝐭𝐚𝐧𝐭 𝐬𝐞𝐫𝐚𝐢𝐭 𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐚𝐜𝐞

J’ai cherché à appliquer les méthodes des autres.
J’ai essayé de copier leur modèle économique.
Me spécialiser alors que j’ai une pensée systémique m’a démotivée
Implémenter une structure hyper-rigide s’est soldé par un fiasco.

Dupliquer un modèle économique tourné vers l’extraversion alors que je suis introvertie m’a épuisée.

👉 Morale de l’histoire = aucune méthode ou stratégie n’est efficace si elle ne fait pas sens pour vous et qu’elle ne respecte pas votre écologie personnelle.

J’ai encore au moins 10 autres leçons à partager.

Je les garde en réserve.

____

😍 Je partage mes réflexions pour mieux se connaître, explorer ses curiosités et créer une activité qui a du sens, abonnez-vous ici

--

--

--

Storypreneur : J’aide les créateurs à écrire leur légende personnelle grâce au marketing karmique. Tous les mardis, reçois Storytime pour créer ta vie

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Ester Ramos

Ester Ramos

Storypreneur : J’aide les créateurs à écrire leur légende personnelle grâce au marketing karmique. Tous les mardis, reçois Storytime pour créer ta vie

More from Medium

Traveling Aboard: Things I Learned from Japan

Why do business analysts and project managers get higher salaries than programmers?

5 Ways to Form Adult Friendships in 2022

PM Onboarding during Covid